Fashion & Lifestyle


dimanche 5 octobre 2014

Le bilan de la semaine

... ou plutôt, celui des dernières semaines.

Commençons fort, direction St Pétersbourg!!
J'ai eu la chance d'y passer quelques jours dans le cadre de mon travail et ce fut une grande première, une première russe tout court.
Passée la frustration d'avoir seulement quelques heures de libre à disposition pour visiter une ville énorme et tenter de comprendre une culture complexe, j'ai apprécié la sensation de me retrouver dans une ambiance totalement inédite. Le climat rigoureux, les gens exigeants et intrigants, la nourriture aux goûts si riches, l'architecture impressionnante et chargée d'histoire... beaucoup de raisons pour décider de retourner en Russie pour de vraies vacances cette fois.


Si par chance vous prévoyez un voyage à St Pétersbourg, alors j'ai une super adresse à vous faire partager: Rustaveli.Un restaurant bien sûr, pas de spécialités russes mais géorgiennes... Un vrai paradis gustatif. Certes la cuisine est assez riche, un peu grasse, mais les goûts sont incroyables. Je conseille la généreuse poêlée de légumes à l'huile d'olive et le chiche kebab d'agneau...

Aussitôt après ce voyage, je suis partie passer quelques jours à Paris. Shopping bien sûr, aller prendre le pouls à la sortie des défilés de la fashion week comme vous le savez déjà, et puis j'ai dîné au Square Trousseau, une adresse qui était sur ma liste des tables à tester.
Nous y sommes allés tard, et même en retard, mais l'équipe -d'ailleurs essentiellement composée de jeunes gens très séduisants- nous a accueilli très gentiment. Dîner en terrasse pour profiter des douces températures de l'été qui s'étire, j'ai apprécié l'ambiance brasserie chic de ce lieu, ainsi que le typique tartare de boeuf que j'avais commandé.
J'ai évidemment profité de mon séjour dans la capitale pour faire au moins une visite d'expo. C'est la rétrospective sur Niki de St Phalle au Grand Palais que j'ai choisi. L'exposition est bien amenée, avec une belle quantité d'oeuvres à observer et un agencement intelligent.
J'ai adoré revoir le travail sans concessions de cette artiste féministe et engagée. Au delà de son aspect joyeux et ludique, l'oeuvre de Niki de St Phalle a aussi célébré une féminité rayonnante et puissante pour finalement parler de liberté, tout simplement: liberté de créer, d'être respecté, de s'exprimer contre une société violente, injuste, patriarcale. Un moment très agréable.


Je suis aussi allée voir Le St Laurent de Bonello au cinéma.  Après avoir vu la version de Jalil Lesper il y a quelques mois, il allait de soi que j'irai voir cette deuxième proposition également.
Passé les obligatoires comparaisons qu'on ne peut s'empêcher de faire entre les deux films, je dirai de celui ci qu'il est un peu trop long, mais ce qui m'a le plus étonnée, c'est l'absence de rythme pendant une bonne partie du film. Les scènes s'enchainent d'une manière assez linéaire et les plans se voulant plus poétiques qu'utiles à la narration tombent finalement un peu à plat.
Si j'ai été complètement convaincue par la prestation de Gaspard Ulliel en St Laurent -Pierre Niney m'avait tout autant plu- les autres acteurs m'ont un peu agacé. Léa Seydoux en Loulou de La Falaise, Emeline Vallade en Betty Catroux, Jérémie Renier en Pierre Bergé... bof.

De retour à Genève, deux nouvelles adresses testées et approuvées:
Un brunch, d'abord, au Cottage Café. L'emplacement est idéal: unique établissement d'un petit jardin public au bord du lac, le monument Brunswick et sa fontaine pour décor, on profite du beau temps sur la large terrasse ou de l'ambiance cosy à l'intérieur.
Un brunch vraiment chouette où l'on choisit chaque chose que l'on souhaite manger: tartines et confitures maison, gâteaux, muesli et fruits frais... Tout est bon et beau en plus.


En enfin, un restaurant, un classique de Genève, l'Odéon.
Célèbre pour ses pièces de viandes, on vient y déguster un pavé de boeuf Rossini et sa sauce au truffe, une assiette d'escargots ou la souris d'agneau confite au vin rouge.
Un vieux bistrot tout ce qui a de typique où il est toujours agréable d'aller les soirs où on n'a pas envie de faire original mais qu'on cherche la valeur sûre.



Adresses:

Rustaveli, nab. r.Moyra, 9, St Pétersbourg
Square Trousseau, 1 rue Vollon, Paris 12ème
Grand Palais, 3 Avenue du Général Eisenhower, Paris 8ème
Cottage Café, rue Adhémar-Fabri 7, 1201 Genève
L'Odéon, boulevard St Georges 60, 1200 Genève






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire