Fashion & Lifestyle


lundi 28 avril 2014

Ô mon jean

S'il est une pièce que je n'achète pas souvent car, Ô combien difficile à trouver, c'est une paire de jeans.
C'est certainement le vêtement que je porte le plus au quotidien, comme des millions de personnes à travers le monde, mais aussi celui qui me pose problème quand je me penche vraiment sur son cas.
Car si l'on sait à coup sûr lorsqu'on a trouvé le bon jean, on ne sait pas toujours expliquer les raisons de cette évidence.

C'est pourquoi, je me lance rarement dans la quête d'un nouveau jean. Je me contente plutôt de la jouer facile en refaisant une provision de deux ou trois paires lors de mes passages réguliers chez Acne...
Mon plus grand fournisseur de jeans. Confiance absolue, les modèles sont toujours beaux, résistants et sobres.

Mais il m'arrive d'avoir envie de changer de marque, juste pour le plaisir de découvrir de nouvelles coupes et donc, de nouvelles sensations.
Même si le jean est le vêtement démocratique par excellence, il m'arrive de fantasmer sur le fait d'investir dans un jean de luxe, chez Saint-Laurent ou Balmain par exemple. Mais je n'ai encore jamais osé sauter le pas. Il me semble toujours un peu obscène d'approcher le millier d'euros pour l'achat d'une paire de jeans et mon malaise me ramène chaque fois à la raison.
Investir une petite économie dans un sac de créateur ou une paire de chaussures divines, je peux le concevoir -et parfois m'y abandonner- mais dans un jean... Est-ce bien raisonnable??

Après avoir ciblé sa marque, on se met à chercher son style. Quelle coupe, quelle longueur, quelle couleur?

Mon modèle fétiche, c'est bien entendu le slim. D'abord réticente à me coller à cette tendance, j'ai ensuite rejoint sans retenue le clan des filles à slim et n'ai juré que par lui ces dernières années.
Mais depuis quelques temps, je peux observer que je porte moins de jeans qu'avant. La faute à tous ces modèles de pantalons amples ou 7/8 qui m'ont littéralement séduite parce que si beaux portés avec une paire d'escarpins racée...

Et même en matière de jeans, mes goûts ont évolué et deviennent plus complexes.
Aujourd'hui, pour être heureuse dans mes jeans, j'ai besoin de plusieurs modèles différents qui puissent s'accorder à mes humeurs et au style de fille que je veux être ce jour là.

Me voilà donc lancée dans une nouvelle quête, et une pas commode cette fois. Renouveler ma garde-robe de jeans... En voilà un projet!

J'ai sélectionné les modèles que j'aime en ce moment et que j'adorerai voir rejoindre mon dressing.

Et vous, c'est quoi votre type de jeans?


Le jean flare

A gauche un Victoria Beckham, à droite, un Frame Denim (oui, oui la collection de Karlie Kloss).
Denim brut ou blanc, j'aime ce type de jeans qui rappelle les pattes d'eph mais avec plus de subtilité.
Je le choisirai avec une taille assez haute et bien ajusté pour souligner les courbes du corps et je le porterai avec une paire de mules à talons hauts -forcément- et un cropped top.
C'est un jean pour un style féminin et sophistiqué.



Le boyfriend jean

A gauche, un modèle Acne, à droite, un de chez Current/Elliot.
Celui-là, on ne le présente plus. Ces dernières années, il a littéralement envahi nos dressings et ceux des icônes du street style.
Le mien aurait une taille basse, une longueur raccourcie pour éviter de faire trop de revers et une coupe suffisamment large pour être dignement appelé boyfriend...
Un choix pour une tenue branchée et décontractée, à porter avec une paire de sandales à fines brides et une pochette pour contraster le côté masculin.



Le jean droit

Celui-ci est signé 3 x 1 x The Line et c'est assurément LE modèle que je voudrai.
Il se porte soit dégoulinant par dessus des escarpins bien hauts, soit avec un gros revers pour qu'il arrive tout juste à la cheville et associé à des mocassins.
J'adore la couleur vraiment travaillée qui contraste avec les coutures safran.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire