Fashion & Lifestyle


dimanche 9 mars 2014

Inspiration- Le bilan de la semaine

En ce moment, je suis à Bâle pour mon travail. Ce bilan de la semaine sera donc léger car je n'ai pas eu beaucoup de temps pour expérimenter ce que la ville a à offrir...
Néanmoins, j'ai ici pour vous deux adresses qui méritent une visite, si des fois le hasard vous conduit à Bâle un de ces jours...


J'ai été me détendre...


...au Sauna am Rhy.
Autrement dit, le sauna suspendu de Bâle, donnant accès directement au Rhin pour permettre les bains rafraichissants après la chaleur de la cabine.
J'ai passé 3h là-bas (le temps alloué pour l'achat d'une entrée. Mais personne ne surveille votre ponctualité...), de la tombée du jour à la nuit noire. Le moment fut très agréable, notamment car il y avait très peu de monde, permettant ainsi de profiter d'une vraie tranquillité.
Les différents espaces -de restauration, de repos, de massage- sont abrités par des yourtes vraiment accueillantes et douillettes. On trouve à disposition de l'eau et des petits snacks pour parer aux baisses d'énergie, ainsi que le nécessaire pour se doucher sur place.
Et les vrais plus que j'ai beaucoup appréciés: un feu allumé sur la passerelle extérieure pour se chauffer et laisser son esprit vagabonder, et le kit peignoir-claquettes-serviette prêté pour votre séance: on a rien besoin d'apporter, tout est sur place à vous attendre!


J'ai visité...


...le Musée Tinguely.
Un belle espace au bord du Rhin avec de larges baies vitrées qui laissent profiter de la lumière et de la vue alentour.
J'ai apprécié la visite qui m'a permis de mieux découvrir le travail de cet artiste dont je ne connaissais que les grandes lignes. Il est fascinant d'observer la conception qu'avait Tinguely de l'art et de la création. Son travail était indissociable de la notion de jeu, d'un esprit ludique. Il a ainsi produit beaucoup d'objets destinés à être manipulés: certains sont déclenchés pour permettre l'observation de leurs mécanismes, d'autres servent en plus à produire des dessins de manière aléatoire ou pas.
Ce qui est certainement encore plus mémorable, c'est la réflexion que Tinguely a eu sur le concept d'oeuvre éphémère: il a ainsi produit des machines destinées à être détruites publiquement dès lors qu'elles étaient terminées. Des sortes de happenings grandioses qui lui ont permis de se faire un nom aux Etats-Unis et qui ont contribué à donner de l'artiste une image radicale, anarchiste et frondeuse.


Adresses:
Sauna am Rhy, St Alban Rheinweg 195, 4052 Basel
Museum Tinguely, Paul Sacher-Anlage 2, 4002 Basel

1 commentaire:

  1. Je ne connais pas Bâle, mais voilà deux raisons qui donnent envie de s'y arrêter.

    RépondreSupprimer